25 février 2010

Definitely Maybe

Un casting extra, une histoire sensible, une très bonne comédie romantique.
Posté par kellysmith à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2010

Temps variable

Un livre très sensible de François Laut, entre Haute-Savoie et Japon, comme un miroir.
Posté par kellysmith à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2010

Les Japonais n'étaient pas tous des militaristes acharnés

Hitonari Tsuji plante le décor de son roman Le Boudha Blanc dans le Japon rural des années 1900. En filigrane de ses aventures de petit chenapan, digne des héros de la Guerre des Boutons, on sent approcher la dérive militariste du Japon saisi par les mêmes ambitions coloniales que les nations européennes, son modèle. Mais pour ce petit garçon de 10 ans, plus préoccupé de ses premiers émois amoureux que de politique, la guerre reste quelque chose de lointain. Elle s'incarne plus précisément le jour où un jeune soldat rentré du... [Lire la suite]
Posté par kellysmith à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2009

Concert de Noël du British Choir

Une chorale de pro, mais aussi des animations  et des petites blagues qui ont rendu le concert agréable aux enfants. Les anglais ont vraiment bien pensé leur affaire. Nous étions tous enchantés. En sortant, nous avons remonté l'avenue d'Omotesanto illuminée, il y avait comme un parfum de Noël dans l'air.    
Posté par kellysmith à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2009

Le goût des orties

Dans le Japon de l'après-guerre, un homme et une femme qui ne s'aiment plus n'arrivent cependant pas à se séparer. Ils hésitent, lui surtout, entre sa femme, incarnation des valeurs traditionnelles Japonaises, mais qui a tendance à s'émanciper  - ce qui l'intrigue et lui déplaît à la fois - sous l'influence des nouvelles façons de penser occidentales ; et entre sa maitresse, une prostituée venue d'Occident, qui le séduit par son "exotisme", le fascine par ses manières libres mais qu'il trouve vulgaire et sans profondeur... [Lire la suite]
Posté par kellysmith à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2009

Haïku (1)

  Nakitasa o futo utaikeri aki no kure Du chagrin plein la gorge Je fredonne soudain  Soir d'automne
Posté par kellysmith à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2009

Le poète

Un beau livre de l'un des écrivains coréens contemporain les plus connus : Yi Munyol.Il retrace ici la vie , en vérité la biographie fictive, du plus grand poète coréen : Kim Sakkat (1807- 1863). Kim Sakkat était le petit-fils de Kim Iksun, le gouverneur de la ville-garnison de Son'Chon, a l'époque Choson,  une période de grand immobilisme social. A l'époque, de nombreuses révoltes éclatent contre le régime et les administrations locales. La ville gouvernée par le grand-père est attaquée par un mouvement d'une ampleur... [Lire la suite]
Posté par kellysmith à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2009

Vents et vagues

Au carrefour de trois pays évocateurs pour moi, ce beau roman de Yasushi Inoue. Ou comment la petite Corée médiévale dû servir de tête de pont au Grand Empereur Mongol Kubilai Khan dans ses tentatives de conquête du Japon. Le Japon qui, a de multiples reprises, eu l'outrecuidance de repousser les émissaires coréens envoyés par le Mongol, sans même les recevoir. Ce Japon trop fier et trop sûr de lui irrite grandement le Roi Coréen. Il sait bien, en effet, qu'un autre refus des Japonais se soldera par une guerre. Guerre que la Corée,... [Lire la suite]
Posté par kellysmith à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 novembre 2009

Régal farinellien

Je n'aime pas, mais alors pas du tout la photo de la pochette. Mais la musique est un ravissement.
Posté par kellysmith à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2009

Vus récemment

Un vieux saltimbanque sans enfant cherche un héritier mâle pour lui transmettre le secret de son art avant sa mort. Il rencontre un petit garçon qui va le surprendre a bien des égards. Un conte chinois émouvant sur la transmission de l'amour et de l'art ; aussi, une réflexion sur la tradition et ses limites. A voir absolument, recommandé pour les enfants a partir de l'âge de Jonas (Etini et Maelis ont vu et ont posé beaucoup de question ensuite !...)   Pour les plus grands : Un documentaire qui a fait pas mal de bruit a sa... [Lire la suite]
Posté par kellysmith à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]