20 février 2011

Exercice de souplesse

Encore une petite nouvelle en direct du pays d'Ubu.

Depuis des années, la question de la dépose des enfants en voiture à l'école est une question sensible. Entre 8h20 et 8h30, les mamans se succèdent en voiture en une petite noria compacte certes, mais de courte durée. Hélas, les rues sont étroites, les croisements difficiles, il n'y a pas trop de place pour se stationner. Evidemment, les voisins se sont plaint. L'école a alors mis un système au point assez inédit (pour nous Français), mélange de coopération citoyenne et de règles strictes : deux personnes portant gilet fluorescent, appartenant à l'école, régulent le flux des voitures, font garer les mamans le temps de laisser sortir un éventuel voisin pressé, et activent celles qui s'attardent trop. Les maîtres et maîtresses ouvrent les portières des voitures, aident les enfants à détacher la ceinture, prennent leur petit sac, et hop, en moins de 10 secondes, le tour est joué, la voiture avance et laisse sa place à une autre.

La fluidité de la circulation ainsi rétablie, les plaintes des voisins auprès de la Police se sont éteintes, la menace de l'interdiction d'emprunter la rue en voiture à l'heure habituelle de la dépose, voire de fermeture de l'école se sont  éloignées.

Oui mais, dernièrement, il y a eu un accident impliquant un enfant japonais au croisement juse au dessus de l'école. Les parents de l'école ne sont pas en cause, mais la communeauté japonaise s'est émue. Il faut dire que la route qui mène à l'école Montessori des filles dessert deux autres écoles primaires japonaises. Branle-bas de combat. L'association des parents, l'association de la rue, la police, tout le monde s'est concerté ... et la conclusion a été qu'il fallait purement et simplement interdire le passage de toute voiture entre 8h10 et 8h50 pour éviter tout danger.Des panneaux mobiles sont déployés en travers des rues pour barrer le passage au voitures, et ils indiquent sans équivoque possible l'intervalle de temps pendant lequel la rue restera fermée. Il faut savoir que c'est la politique en vigueur dans beaucoup d'école japonaises ; en général, personne ne proteste vu que les enfants habitent tous dans l'immédiat voisinage, et que venir à pied ne dérange pas trop.  Il en est différement pour l'école Montessori. Certaines familles habitent à 5, 10 voire une quinzaine de kilomètres. En tant qu'étrangers, nous ne sommes pas très à l'aise à l'idée de lâcher nos enfants seuls dans les transports en communs, alors qu'ils ne savent pas lire l'écriture japonaise ni comprendre ou s'exprimer dans cette langue. Bref, interdire complètement la dépose en voiture aurait compliqué la tâche de beaucoup de famille ... Au terme d'un exercice de négociation d'une subtilité qui a dû être assez remarquable, les représentants de l'école Montessori sont arrivé à ce résultat inoui : la police japonaise a accepté d'autoriser l'école à enlever les panneaux barrant l'accès à la rue à 8h20, et non pas 8h50. LEs mamans récupèrent donc la possibilité de déposer les enfants dans un intervalle de 10 mn . Une véritable révolution au pays du Soleil Levant, un acte incroyable de souplesse mentale alors que normalement, la règle, c'est la règle !  Vraiment, les choses commencent à changer ... mais attention, officiellemen, toute voiture prise à circuler dans la rue interdite avant l'heure dite est susceptible de recevoir une amende. Il faut bien sauver la face , que voulez-vous !...

Posté par kellysmith à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Exercice de souplesse

Nouveau commentaire